Alimentation et Ostéopathie, pour soulager durablement.


équilibre alimentaire et ostéopathie

Douleurs articulaires ou de tendinites récurrentes ?

Les traitements d’ostéopathie ou d’autres approches vous soulagent temporairement, mais ces symptômes finissent par réapparaître ? Il se peut alors que ceux-ci proviennent en partie de votre alimentation. Il est reconnu que certains troubles digestifs peuvent être causés par certains aliments, mais il en est de même pour une multitude d'autres symptômes, des douleurs musculo-squelettiques aux céphalées, en passant par les sinusites chroniques.


Quelques notions essentielles:

L'alimentation est à la base de la production énergétique dans le corps humain. Grace à la digestion, les aliments que nous consommons sont transformés en énergie chimique, facilement distribuable dans tout le corps. Comme toute production d'énergie, elle présente deux aspects, qualitatif et quantitatif. L’aspect qualitatif se divise lui-même en deux catégories, les macro-nutriments et les micro-nutriments.


Les macro-nutriments comprennent les glucides (les sucres), lipides (les graisses) et protéines (les complexes d'acides aminés). Les glucides sont la source première d’énergie de notre cerveau, et sont une source importance d’énergie pour nos contractions musculaires. Nous pouvons y ajouter les fibres, qui équilibrent les niveaux de lipides et participent à la prévention des problèmes cardio-vasculaires et au transit intestinal.


Tous les aliments contenants des glucides présentent ce que l'on appelle l'indice glycémique, qui tient compte des effets des aliments une fois qu’ils sont dégérés. Un index glycémique bas produira une élévation modérée de la glycémie dans le sang et une décroissance progressive et stable ( les sucres lents ). Un aliment à index glycémique élevé produira une augmentation rapide de la glycémie avec une réponse d’insuline forte et une décroissance brutale de la glycémie (les sucres rapides). Cette dernière provoque une hypoglycémie secondaire responsable de fatigue, de fringale, de diminution de concentration. Détail intéressant : les fameuses fibres alimentaires dont nous entendons souvent parler ont comme effet, entre autres, de ralentir l’absorption des glucides, de diminuer la glycémie et la sécrétion d’insuline.


Les lipides peuvent être classés eux aussi en deux catégories. le bon gras ( mono-insaturés et poly-insaturés, les fameux oméga ) ou le mauvais gras ( saturés et trans ). Ils participent au transport de certaines vitamines, au développement du système nerveux et de notre immunité et sont également une réserve d’énergie. Ils sont une composante de la structure des membranes cellulaires et de certaines hormones, en plus d’assurer une protection cardiovasculaire pour les oméga-3.


Finalement, les protéines sont classifiées en protéines végétales et animales. Elles sont entre autres nécessaires pour la bonne constitution de notre système musculaire, pour notre croissance, notre immunité, la cicatrisation, le métabolisme cellulaire et la synthèse de nos hormones.


Les micro-nutriments sont quant à eux tous les minéraux ( fer, calcium, potassium, etc. ) et vitamines ( A, B, C, E, K, etc. ) que nous absorbons dans notre alimentation. Ils sont indispensables a certaine fonctions cellulaires telle que la contraction musculaire, ou dans la fabrication de proéines et d'hormones. Ils participent aussi à l'entretient des cellules.


L'ostéopathie et l'alimentation:

L'ostéopathie s'attache a rééquilibrer le corps sur trois niveaux, physique, psychologique et chimique. À la lumière de ces quelques notions, il est aisé de comprendre l’importance d’une alimentation équilibrée. Elle permet de maintenir l’état de santé et de soutenir les multiples fonctions du corps. Il est facile de concevoir qu’un déséquilibre alimentaire peut entraîner des problèmes de santé, soit par carence de certaines nutriments ou par excès de substances nocives pour notre organisme.

Plusieurs maladies peuvent être reliées à l’alimentation :

  • maladies métaboliques ( le diabète, l'obésité )

  • maladies cardio-vasculaires ( infarctus, hyper-tension )

  • certains cancers

  • maladies inflammatoires ( arthrite, tendinites )

  • syndrome de fatigue chronique

  • maladies neurologiques ( migraine, spondyl-arthrite ankylosante )

Ces maladies ne conduiront pas toutes chez l’ostéopathe, mais il est possible que vous consultiez pour des tendinites récurrentes. Si le thérapeute ne trouvera que peu de restrictions au niveau musculo-squelettique mais plutôt des tensions au niveau des viscères abdominaux, On peut alors soupçonner que la cause ne soit pas articulaire, mais plutôt inflammatoire, et peut-être due à l’alimentation.


Conclusion:

Certains aliments de notre alimentation moderne ne peuvent pas être bien digérés. C'est principalement le cas pour les plats préparés et hyper transformés, qui ont une valeur nutritionnelle très faible et souvent des indices glycémiques très forts. Ils entraînent dans l'intestin une accumulation de déchets et de grosses molécules qui n’ont pu être digérées, ce qui fragilise la paroi intestinale et la rend perméable. Ces grosses molécules et ces déchets peuvent alors traverser la barrière digestive et se retrouver dans le sang. De là, nos cellules inflammatoires se mettent en alerte car elles entrent en contact avec des molécules qui ne devraient pas être présentes. Nous retrouvons alors un terrain inflammatoire global sur lequel peut se développer diverses pathologies. Pourquoi telle pathologie plutôt qu’une autre ? Il s’agirait une prédisposition génétique.

© 2020 Cabinet d'ostéopathie de Virgil RENOU - Tous droits réservés -  Mentions légales - CGV